Les excuses les plus ridicules que les gens font pour ne pas utiliser de préservatifs

Les résultats de l'étude de Cosmo avec Power to Decide.

Allie Holloway

Les 3 principales raisons pour lesquelles les 18 à 34 ans ne portent pas de préservatif

Collection, Art, Ruben Chamorro

1. 'Je ne m'inquiète pas pour les IST.'

En excluant les femmes et les hommes qui n’ont pas de relations sexuelles, utilisent toujours des caoutchoucs ou qui essaient de tomber enceinte, la principale explication donnée par les répondants à notre enquête est qu’ils ne sont pas préoccupés par les IST, pas même le VIH.





S'il est vrai que la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis peuvent généralement être traitées avec des antibiotiques, le CDC affirme que la plupart des cas ne sont ni diagnostiqués ni médicamentés, ce qui peut entraîner des effets secondaires tels que l'infertilité. Et pour info: il n'y a toujours pas de remèdes pour des conditions comme l'herpès ou le VIH.

2.'Mon partenaire n'a pas insisté pour que nous en utilisions un.'

Trente-trois pour cent des répondants n'utilisent un préservatif que lorsqu'un partenaire insiste. Mais 72% disent respecter un partenaire qui demande à en utiliser un. Il est donc clair qu’il vaut la peine de prendre la parole. «Cela nécessite un dialogue», déclare Mellissa Withers, PhD, professeure agrégée à la Keck School of Medicine de l’Université de Californie du Sud. Rendez-le rapide et indolore en disant: «Laissez-moi prendre un préservatif», alors que vous êtes sur le point de vous connecter.