Liya Kebede poursuit la mission de développement durable de Lemlem avec H&M

Certaines personnes sont nées dans l'entrepreneuriat, d'autres l'ont prévu. Ensuite, il y a Liya Kebede qui se considère comme une entrepreneure accidentelle. Pour la plupart des mannequins internationaux, vous pouvez presque prédire leur trajectoire : statut de mannequin, puis ambassadeur de la marque, puis marque de beauté ou ligne de vêtements suivront. Mais le chemin de Kebede n'était pas si clair. Quand elle se présente comme une entrepreneure accidentelle, elle veut vraiment dire le lancement de sa marque Lemlem était une simple coïncidence née d'une promenade dans une rue du marché éthiopien.

Les créations de [Lemlem] partagent l'histoire de l'art du tissage à la main et du talent, de la diversité et de l'inspiration étonnants que l'on trouve en Afrique, raconte-t-elle à ELLE.com par e-mail. Au cours d'une promenade dans le marché éthiopien, Kebede a remarqué un groupe de tisserands traditionnels luttant pour vendre leurs vêtements tissés à la main. Étant donné le nom - une expression amharique qui se traduit par s'épanouir et s'épanouir, Kebede a utilisé son propre argent pour constituer son équipe à partir de zéro pour aider les tisserands à faire exactement cela. La collaboration a été au cœur de l'ADN de la marque depuis sa genèse, de l'utilisation de tisserands pour combiner les techniques traditionnelles et le style occidental, aux collaborations de créateurs avec Moncler, au dernier tour de Kebede : une collection H&M.



Lancé aujourd'hui, le 6 mai, aux États-Unis et au Canada, Lemlem x H&M poursuit l'histoire axée sur la mission de célébrer l'artisanat, créant des opportunités d'emploi pour les tisserands traditionnels à travers le continent. La collection comprend des basiques pour temps chaud (tops courts, caftans, robes, bijoux et plus) qui marient l'esthétique avant-gardiste de H&M avec l'intemporalité de Lemlem, arrosé de couleurs estivales comme le jaune, l'orange, le bleu et le blanc. De plus, H&M fera un don de 100 000 $ à la fondation Lemlem pour continuer à offrir des opportunités aux femmes artisanes.

À venir, Kebede parle de sa collaboration avec les designers H&M, trouvant de la joie pendant une pandémie et des conseils aux entrepreneurs accidentels comme elle.

La joie était difficile à trouver l'année dernière. Comment avez-vous fait en sorte de célébrer la joie dans votre vie ?

      Ce fut une année compliquée mais aussi un temps de réflexion et d'apprentissage. Et j'ai trouvé une vraie joie en voyant comment les gens ont tendu la main à d'anciens et de nouveaux amis pour leur offrir du soutien et prendre soin les uns des autres en cette période.

      De nombreuses marques de vêtements sont nées comme une solution à un problème plus vaste de la mode. Selon vous, quel est le problème pour lequel Lemlem a été créé ?

          Lemlem a été créé pour partager le meilleur de l'artisanat avec lequel j'ai grandi chez moi en Éthiopie - et pour aider l'incroyable communauté d'artisans là-bas. C'est ce qui m'a motivé et c'est l'histoire de Lemlem. Je n'ai jamais pensé à avoir ma propre marque jusqu'à ce que je l'aie soudainement considérée comme une solution pour créer des emplois durables afin que les tisserands traditionnels de mon pays puissent gagner leur vie en faisant ce qu'ils aiment, en canalisant leur incroyable compétence dans les belles collections modernes que nous vendons. le monde.

          D'où vient le nom Lemlem ?

          Lemlem signifie s'épanouir et s'épanouir dans ma langue éthiopienne natale, l'amharique. Lorsque notre designer chez Lemlem et moi avons réfléchi pour la première fois, ce nom m'est immédiatement apparu. Non seulement cela reflétait si parfaitement notre histoire et nos objectifs, mais c'était aussi un surnom que ma famille utilisait pour ma fille quand elle était petite.

          lemlem Avec l'aimable autorisation de H&M

          Comment la collection H&M x Lemlem poursuit-elle cette histoire ?

              La collaboration consistait à combiner des choses que nous aimons tous les deux pour créer une joyeuse collection de maillots de bain et de plage et d'accessoires utilisant des matériaux durables.

              Quand H&M vous a approché pour cette collaboration, quelle était la chose la plus importante que vous vouliez apporter à cette collection ?

                  Dès le départ, nous voulions créer une collection joyeuse qui reflète l'histoire et l'esprit de Lemlem – et cela a pris une importance supplémentaire alors que nous l'avons conçu ensemble pendant la pandémie. Nous voulons que les gens sautent pour obtenir chaque pièce et passent de bons moments à les user et à créer de nouveaux souvenirs heureux alors que nous nous retrouvons au soleil.

                  Pourquoi cette collaboration a-t-elle du sens pour vous ?

                      H&M est à l'avant-garde des collaborations sympas avec des marques depuis des années. Donc pour Lemlem, c'était une proposition très excitante de faire partie de cela. Et nous apprécions la portée mondiale incroyable de H&M. Pouvoir présenter notre marque à la communauté H&M est une formidable opportunité.

                      Où avez-vous puisé votre inspiration à cette époque ?

                          La beauté et la force de la fraternité – embrasser les choses qui nous relient plutôt qu'elles ne nous séparent – ​​était l'idée centrale qui m'a beaucoup inspiré lors de la conception de la collection et de la campagne.

                          Comment était-ce de concevoir en collaboration avec un grand détaillant comme H&M par rapport à la façon dont vous opérez vous-même ?

                              Ce fut une expérience incroyable de travailler avec les équipes H&Ms et d'en apprendre davantage sur leurs processus. Lorsque nous avons commencé à planifier en 2019, j'imaginais que nous serions ensemble dans un studio de design, en train de réfléchir, d'examiner les tissus et de nous assembler. Concevoir la collection ensemble virtuellement pendant le Covid a fait appel à notre créativité de manière différente. Nous nous sommes inspirés de notre expérience chez Lemlem pour faire le lien pour travailler en étroite collaboration avec notre atelier de tissage partenaire en Éthiopie. En fin de compte, je suis tellement heureux et fier de l'effort du groupe et de ce que nous avons pu créer.

                              Qu'est-ce que le guide Lemlem x H&M pour se prélasser ?

                                  Gardez-le lâche! J'adore prendre de la taille et porter le pantalon de notre collection avec une grande chemise ou un caftan. C'est mon regard répété à la maison.

                                  Pourquoi les rayures ont-elles été le style principal que vous avez choisi pour cette collection ?

                                      C'est ce pour quoi nous sommes le plus connus chez Lemlem - nos rayures lumineuses et magnifiques, inspirées du tissage traditionnel éthiopien, qui incorpore généralement une rayure embellie aux ourlets.

                                      lemlem Avec l'aimable autorisation de H&M

                                      Votre fille a-t-elle manifesté son intérêt pour le mannequinat ? Si vous savez maintenant ce que vous avez fait lorsque vous avez commencé à être mannequin, quels mots de sagesse partageriez-vous avec elle ?

                                      Nous avons eu tellement de plaisir à travailler ensemble sur cette campagne. C'était un moment très fier pour moi et j'ai essayé de ne pas donner autant de conseils. Je voulais lui donner l'espace pour s'épanouir avec. Lorsque vous êtes nouveau sur un plateau avec les caméras et toute cette énergie, cela peut être éblouissant, parfois chaotique. Ce que je voulais le plus, c'était simplement l'aider à se mettre à l'aise et à faire de cette expérience une expérience amusante et agréable.

                                      Quels conseils donneriez-vous à d'autres « entrepreneurs accidentels ? »

                                          Je pense que la leçon la plus importante que j'ai apprise est de rester présent et de tenter sa chance - même un petit pas peut faire toute la différence. Quand j'ai commencé Lemlem, je ne savais pas comment gérer une entreprise, je n'étais pas tout à fait sûr de la façon dont elle pourrait se développer pour aider les communautés d'artisans, mais j'ai sauté sur le coup et j'ai appris à faire confiance à mon instinct, et à avancer pas à pas et maintenant je Je suis tellement fier de ce que nous faisons.